Faites le plein de conseils utiles pour un Noël « plus vert » que jamais !

Publié le : 11 janvier 202413 mins de lecture

Lumières, décorations, cadeaux et dîners : la période de vacances la plus scintillante et la plus attendue de l’année est sur le point de commencer et qui, comme on dit, rend tout le monde meilleur. Mais pour qu’elle soit vraiment la fête de tous, la frénésie de cette période ne doit pas nous faire oublier l’ environnement et nos devoirs envers lui. Même les traditions, avec un peu d’attention, peuvent devenir éco-durables . Voici quelques conseils facilement adoptables pour les fêtes à faible impact environnemental . Suivez les 5 points et préparez-vous à célébrer un Noël écologique et inoubliable !

Faites passer le message du Noël vert !

Conseils et astuces pour un Noël plus vert et plus écologiqueUn cadeau de Noël est une excellente occasion de sensibiliser amis et proches à un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Quelque chose de simple et enrichissant qui peut vous encourager à en savoir plus. Voici quelques idées :

  • à ceux qui sont complètement hors du thème vert et du changement climatique, nous pouvons donner quelque chose qui peut être utilisé au quotidien et qui simplifie la vie, pour dissiper le mythe selon lequel le vert est un sacrifice . Un exemple : des produits solides pour le nettoyage de la maison ou l’hygiène personnelle, comme du liquide vaisselle solide avec une brosse en bois ou peut-être un set avec gel douche solide, shampoing et après-shampooing (parfait aussi pour ceux qui aiment voyager) ;
  • aux personnes plus ouvertes et curieuses, mais n’ayant pas encore fait de gestes verts décisifs, nous pouvons offrir des petits ou grands paniers gourmands avec des produits bio, végétaux et/ou de proximité. Ils commenceront à mettre un pied devant le supermarché et regarderont la ferme et les petits magasins bio d’une autre manière. On pourrait l’accompagner d’un mot signé de la Planète nous remerciant, sachant qu’un repas 100% végétal a une empreinte CO2 jusqu’à 9 fois moindre qu’un repas omnivore ;
  • pour les garçons et les filles, nous misons sur des jeux et des activités de qualité, dans des matériaux naturels, durables et sûrs . On vous propose celles de l’approche Montessori , qui stimulent l’autonomie, la confiance en soi, permettent de s’amuser intelligemment et d’acquérir des aptitudes et des compétences qui vous seront utiles tout au long de votre vie. Et puis, quand les petits amis verront ces jeux, il y a la possibilité qu’ils en tombent amoureux eux aussi… pour créer une chaîne vertueuse ;

Dans le même thème : Noël écologique et durable : les meilleures idées cadeaux !

Le sapin de Noël qui sauve la nature

Pour ceux qui veulent un vrai sapin , évitez d’acheter des sapins, qui sont plantés et taillés spécifiquement pour contribuer au business des vacances. Une alternative pourrait être de décorer les arbres de votre jardin ou d’utiliser des branches d’élagage, ramassées dans les bois et la campagne à proximité. Les faux sapins sont aussi un bon choix : en construire un avec des matériaux recyclés est très simple et peut devenir l’occasion de s’amuser entre amis. Laissez-vous inspirer par ce que vous trouvez chez vous : sapins en bouteilles plastiques, canettes, vieux CD, cartons, bouchons de liège, … ils ont du charme et de l’originalité !

L’un des grands déchets de cette fête est lié au sapin de Noël. Souvent, les gens achètent un arbre en plastique bon marché, qui est jeté après une ou deux utilisations, créant des déchets qui ne peuvent pas être recyclés. De même, il n’est pas tout aussi durable de choisir un vrai arbre coupé, ni un en pot. Avec la chaleur de la maison, les lumières et les décorations, il souffre et meurt souvent même s’il est replanté dans le sol ou déplacé à l’extérieur. Vivre vert ne signifie pas renoncer à la beauté des lumières scintillantes sur l’arbre. Voici quelques solutions :

  • un sapin artificiel , beau, en matière recyclée, conçu pour durer longtemps, qui résiste toute une vie et peut même être transmis aux enfants ;
  • un vrai arbre mais à sa place, dans le jardin ! Même si l’on habite en copropriété, on pourrait penser à s’entendre avec les autres copropriétés pour décorer et éclairer un seul arbre commun, sans le déplacer, et aussi avec des économies d’énergie considérables ;
  • un arbre alternatif , par exemple un arbre en feutre suspendu dans le salon, ou un arbre en bois ou en bambou réutilisable indéfiniment. Ces solutions « murales » sont également idéales pour économiser de l’espace et pour ceux qui ont des animaux de compagnie qui ont tendance à grimper à l’arbre traditionnel ;
  • évidemment on peut aussi bricoler un sapin soi-même grâce au bricolage et aux décorations : au lieu des balles en plastique habituelles, pourquoi ne pas accrocher des souvenirs ? On pourrait enfin trouver une place pour ces « merveilleuses » corvées de maternelle de nos enfants, ou décorer des formes rondes en carton recyclé, pour passer un après-midi en toute sérénité. On peut alors choisir des décorations durables, faites de matériaux naturels et durables.

Des décorations créatives et pas chères

Pour un Noël écologique, il est important de trouver des alternatives écologiques aux  décorations en plastique  que l’on peut acheter dans les magasins. De vieux CD peuvent devenir de parfaites décorations .de Noël, à peindre ou à recouvrir de papier de couleur, des bouchons de bouteilles ou de canettes, de vieux journaux et magazines, s’ils sont utilisés pour créer des origamis, des fruits secs (par exemple des noix), à manger une fois les vacances terminées.

Quand il s’agit de décorations de Noël zéro déchet, vous n’avez que l’embarras du choix. Voici quelques inspirations utiles :

  • Les écorces d’orange séchées : le fruit d’hiver par excellence et les écorces diffusent un agréable parfum dans l’air ;
  • Pommes de pin, branches de sapin et de petit houx : à colorer à volonté mais aussi à utiliser nature, peut-être nouées avec une ficelle rouge ;
  • Carton recyclé : connaissez-vous le carton brun des colis que nous avons tous à la maison ? Eh bien, procurez-vous simplement de la détrempe et des paillettes pour créer des étoiles de Noël parfaites (en forme d’étoile !) ;

Même les biscuits de Noël peuvent être une bonne idée de décoration, rendant votre sapin de Noël durable. Si vous voulez quelque chose de simple, préparez le classique « délice de pâtes » (les ingrédients de ces biscuits sont à retrouver dans cet article) avec des formes de Noël. Décorez-les à votre guise puis disposez-les dans des sachets à accrocher au sapin. Ou, si vous vous sentez créatif, réalisez des cupcakes de Noël décorés de pâte à sucre à l’américaine. Ils sont beaux et placés dans les sachets ils ont fière allure. Entre autres choses, ces douceurs ne sont pas seulement des décorations de Noël durables mais elles sont aussi un moyen d’offrir un petit cadeau à chaque ami qui viendra vous rendre visite à la maison pendant les fêtes !

Lampes basse consommation

Surtout s’ils sont allumés pendant de nombreuses heures, voire 24 heures sur 24, la consommation est très élevée. Mieux vaut préférer les luminaires LED , que l’on trouve facilement sur le marché.

Des cadeaux écoresponsables pour un Noël écologique

Pour beaucoup le choix le plus difficile à cette période de l’année ! Dans ce cas également, il existe des idées écologiques qui peuvent devenir la bonne solution à ce mal de tête. Pensez d’une part à l’utilité de votre futur cadeau : un cadeau utile est un cadeau qui ne finira pas au placard ! Des produits équitables , de l’artisanat local, des paniers gourmands avec des produits issus de l’agriculture biologique et des livres indémodables , de préférence en papier recyclé ou au format ebook. Essayez de choisir des produits avec des emballages légers et « zéro kilomètre ». Pour donner le ton à votre envie de passer des Fêtes plus responsables, commencez par le début ! Et attaquez dès le calendrier de l’Avent en préférant une version DIY plutôt qu’une version commerciale toute faite !

En plus d’acheter des cadeaux durables (ou de les fabriquer soi-même !), une autre chose importante pour un Noël éco-responsable est de choisir la bonne façon de les emballer . Dans ce cas pensez à bannir les cartes brillantes et misez plutôt sur le papier cadeau . Il peut être trouvé dans n’importe quelle papeterie et vous pouvez le décorer avec des tampons pour enfants, ce qui rendra votre colis encore plus spécial. Aussi, si vous voulez vraiment vous concentrer sur un Noël zéro déchet, vous pouvez emballer les cadeaux avec du papier journal recyclé . Dans ce cas, bien sûr, vous devez avoir des journaux à disposition. Pour décorer, choisissez un simple ruban rouge et l’ effet waouh sera garanti !

Mettez des aliments bio et des spécialités locales sur la table

Un rendez-vous incontournable pendant les vacances. Quelques conseils : évitez les assiettes et couverts jetables en plastique . Bien qu’ils permettent de gagner du temps au niveau du nettoyage, ils sont déconseillés d’un point de vue environnemental, à moins de choisir ceux en matière recyclable. Cherchez des aliments bio auprès de producteurs locaux, et de préférence de saison : non seulement ils seront plus savoureux, mais ils demanderont moins de ressources pour leur culture et leur transport.

Nous pouvons donc faire notre part au quotidien en essayant de ne pas faire d’achats trop importants mais en choisissant avant tout quelques produits immédiatement consommables chez les producteurs les plus proches de nous. On vous rappelle également qu’il est possible de réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus d’un millier de kilogrammes (équivalent CO2) par an pour chaque famille avec de simples précautions dans les courses du quotidien. Tout d’abord, on choisit d’utiliser des couverts, des assiettes et des verres en verre ou en cristal, on évite carrément le jetable et on opte pour une vaisselle 100% recyclable ou compostable au maximum .

Selon une enquête réalisée en 2021, on estime que 67 kg de nourriture par personne sont gaspillés chaque année en France . Ce sont des données impressionnantes qui montrent une poussée à Noël. Nous, les Français, avons l’une des cuisines les plus riches du monde et nous aimons nous retrouver à table. Pour nous, cuisiner est un acte d’amour et d’acceptation. Mais à Noël, nous avons tendance à passer trop de temps à cuisiner le dîner ou le déjeuner, pour nous retrouver avec tellement de restes que nous les gaspillons. Car, objectivement parlant, après 5 entrées et 2 entrées, qui peut réussir à manger le deuxième plat et l’accompagnement ? Comment dépenser moins et gaspiller moins de nourriture ?

  • en attendant, on peut faire un menu réaliste , c’est-à-dire : quelle quantité de nourriture est-on vraiment capable de manger sans se sentir malade ?
  • réfléchissons au menu en détail : on y note les bons ingrédients dont on a besoin, sans « abondant » comme le faisaient nos grands-parents quand nous étions petits ;
  • ne nous laissons pas emporter par les offres du supermarché : quand on fait les courses, mettons des œillères pour ne pas voir le panettone 3×2 et le paquet de 1 kg de mayonnaise.
  • Si à table il y a des gens qui ne mangent pas de gluten, de lait ou de viande à cause d’intolérances alimentaires ou de choix éthiques : au lieu de leur ajouter un plat différent, on pourrait décliner le menu pour convenir à tout le monde, ce sera aussi un beau geste de l’accueil à table et un exemple d’ouverture pour les enfants. Ce serait aussi l’occasion d’essayer quelque chose de spécial en famille, de partager l’expérience. Il suffirait de préparer une version végétale de lasagnes sans gluten, par exemple au potiron ; ou une bruschetta chaude en entrée, farcie de légumes cuits au four, de crème de haricots cannellini ou de houmous de pois chiches.

 

Respecter et défendre l’environnement qui nous entoure est l’affaire de tous, à tout moment de l’année. Noël se caractérise de plus en plus par une consommation débridée, qui fait oublier le plaisir et la simplicité d’  être ensemble authentique. Simple mais plein de sens, qui fait plus chaud au coeur qu’un énième pull de créateur que l’on retrouvera cette année encore sous le sapin. Et s’il est vrai qu’on ne peut se passer de chères vieilles  traditions , il est tout aussi vrai que celles-ci peuvent être  » innovées  » et rendues plus respectueuses de l’environnement.

Plan du site